Une enquête révèle l’étendue de la souffrance des infirmiers et aides-soignants en Limousin – Limoges (87000) – La Montagne

Le mal-être des infirmiers et aides-soignants est un fait bien connu. Mais l’étude d’ampleur menée par l’observatoire régional de la santé (ORS) du Limousin permet d’en

avoir une idée plus précise. Les personnels de maisons de retraite très exposés sont davantage concernés par une charge de travail trop lourde et des heures supplémentaires. Environ 40 % des infirmiers et aides-soignants éprouvent une lassitude professionnelle. Autres chiffres impressionnants : plus de 80 % estiment même que leur moral s’est détérioré sur les 24 derniers mois. La souffrance psychique y est particulièrement forte, elle concerne 64 % des aides-soignants et 53 % des infirmiers. Les cadres ne sont pas épargnés. Source : Une enquête révèle l’étendue de la souffrance des infirmiers et aides-soignants en Limousin – Limoges (87000) – La Montagne

Que dire face à ces chiffres consternants qui ne doivent pas uniquement concerner le Limousin ! Infirmiers, soignants, cadres, nous leur avons confié le soin de s’occuper de nos chères têtes blanches en EHPAD or un accompagnement de qualité ne peut être realisé par un soignant en souffrance !

Publicités
Cet article a été publié dans Pistes de réflexion/articles de presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.