Un cas d’amélioration des symptômes Alzheimer lors de la consommation d’eau hydrogénée.

La fille d’une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer a remarqué des améliorations rapides dans la capacité de sa mère à se rappeler des noms et des événements depuis qu’elle boit de l’eau hydrogénée aussi appelée eau enrichie en hydrogène moléculaire. Elle a même recommencé à se doucher sans aide et à revenir à son ancienne vie. Plus d’énergie, plus de mémoire, aide à la récupération dans la maladie,  améliorations significatives des symptômes de personnes atteintes de Parkinson, réductions notables de la douleur articulaire et l’enflure.de personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, l’eau hydrogénée semble être la panacée universelle ! Pourquoi l’hydrogène moléculaire ou H2 est-il si puissant ?

L’hydrogène moléculaire se comporte comme un antioxydant : il piège les radicaux libres de manière sélective en éliminant les radicaux hydroxyle les plus dangereux et les plus destructeurs. Les radicaux libres volent des électrons aux molécules dans  l’ADN, les protéines et les graisses. Ce faisant, ils les déstabilisent et déclenchent les réactions en chaîne du stress oxydatif. L’hydrogène moléculaire H2 cède des électrons aux radicaux hydroxyles, ce qui les stabilise et les arrête dans leurs processus de destruction. Il réduit également la toxicité du peroxynitrite, un autre oxydant destructeur, et augmente les défenses du corps en stimulant la production d’antioxydants naturels tels que le glutathion, la superoxyde dismutase et la catalase qui diminue avant l’âge.

Par ailleurs l’hydrogène moléculaire a des effets bénéfiques sur la signalisation cellulaire et l’expression des gènes.

Il supprime le TNF-alpha (tumor necrosis factor, une cytokine impliquée dans les processus inflammatoires de la polyarthrite rhumatoïde) ainsi que d’autres protéines impliquées dans l’inflammation et réveille les mécanismes qui protègent contre la mort cellulaire. L’hydrogène moléculaire est sélectif, il n’élimine pas les radicaux de signalisation redox qui jouent un rôle clé en tant que messagers cellulaires.

Des études récentes montrent que l’eau enrichie en hydrogène moléculaire augmente la production d’une hormone appelée ghréline. Sécrétée dans l’estomac, la ghréline est connue pour stimuler l’appétit, mais elle stimule également la libération de l’hormone de croissance et a des effets protecteurs sur le cerveau, le système vasculaire, le foie et ailleurs.

Les molécules H2 sont si petites qu’elles sont capables de traverser les membranes cellulaires, d’atteindre les mitochondries et le noyau des cellules, de traverser la barrière hémato-encéphalique, et d’exercer leurs effets positifs dans les tissus et tous les organes du corps.

Il n’est donc pas surprenant qu’ont ait mis en évidence les bénéfices de la thérapie à l’hydrogène moléculaire dans des modèles animaux et / ou des études humaines dans bon nombre de pathologies comme : les lésions traumatiques du cerveau et de la moelle épinière, Parkinson, Alzheimer, accidents vasculaires cérébraux, les troubles hépatiques et rénaux, les affections auto-immunes et les problèmes pulmonaires.

Trois voies principales d’administration de H2 ont été utilisées dans la recherche clinique: l’inhalation d’hydrogène gazeux, l’injection de solution saline riche en hydrogène, et – la méthode la plus simple, la plus sûre et la plus rentable – de boire de l’eau enrichie en hydrogène moléculaire.

source : http://www.faim.org/hydrogen-water-drink-to-better-health

Un système de fabrication d’eau hydrogénée est cité dans le post : Consommer de l’eau enrichie en hydrogène pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer

Voir aussi Eau hydrogénée et effets protecteur sur la rétine contre la lumière bleue et l’ischémie rétinienne

Publicités
Cet article, publié dans Amélioration, guérison, stratégie de soins et d'accompagnement, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.