Des ultrasons pour ralentir le vieillissement cognitif et inverser la maladie d’Alzheimer.

Les travaux du professeur Jürgen Götz et du Dr Robert Hatchau du Clem Jones Center for Aging Dementia Research au Queensland Brain Institute ont montré précédemment (voir Ultrasound is an Alzheimer’s breakthrough)que la technologie ultrasonore non invasive peut inverser la maladie d’Alzheimer chez la souris. Cette technique permet d’ouvrir temporairement la barrière hémato-encéphalique et active des mécanismes d’élimination des plaques de protéines toxiques et ainsi de restaurer les fonctions de la mémoire.
Il semble maintenant qu’elle pourrait également ralentir le vieillissement dans les cerveaux en bonne santé. Les traitement de souris par échographie à balayage empêche la réduction de la structure des cellules neuronales dans l’hippocampe, une région du cerveau extrêmement importante pour l’apprentissage et la mémoire, qui se réduit avec l’âge. Source Research finds that ultrasound slows brain ageing

La recherche, publiée dans PloS One, a été financée par la succession du Dr Clem Jones et par des subventions du Conseil australien de la recherche (CRA), du Conseil national de la santé et de la recherche médicale et du programme ARC Linkage Infrastructure, Equipment and Facilities.Media:  Dr Robert Hatch, r.hatch@uq.edu.au; QBI Executive Communications Manager Kirsten MacGregor, k.macgregor@uq.edu.au, 0448 108 441.

Publicités
Cet article, publié dans Pistes de réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.