Alzheimer : un traitement expérimental prometteur va être testé sur 3.000 patients

Dans un petit essai sur 32 patients dont les résultats paraissent le 3 novembre 2016 dans la revue Science Translational Medicine, la molécule verubecestat développée par le laboratoire Merck, pour réduire la présence des protéines toxiques bêta-amyloïdes dans le cerveau en bloquant une enzyme appelée BACE1, s’est révélée prometteuse et n’a pas provoqué d’effets secondaires indésirables.  D’autres essais vont être poursuivis avant une éventuelle commercialisation d’ici 3 ans. Source : Alzheimer : un traitement expérimental prometteur va être testé sur 3.000 patients – Sciencesetavenir.fr

Publicités
Cet article a été publié dans Pistes de réflexion/articles de presse, stratégie de soins et d'accompagnement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.