Coktail médicamenteux : les personnes âgées sont plus sensibles

Deux documentaires (entre autres) font le point sur cette question. Ces ordonnances qui tuent  fait le point sur des médicaments mal pris, mal prescrit et  la responsabilité des médecins et des patients notamment pour les personnes âgées. La mort sur ordonnance est une enquête sur les effets secondaires des anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères et autres tranquillisants alors qu’ils sont largement prescrits y compris à des personnes âgées.

Afficher l'image d'origine

source image

Enquête de santé Médicaments ces ordonnances qui tuent Du 09 Juin 2015

durée de la vidéo 1h40. A 17′ 28 on évoque les problèmes concernant les personnes âgées : trop de médicaments, trop de médecins différents et un patient fragile, des protocoles validés sur des adultes, l’élimination des molécules plus lente avec une fonction rénale qui fonctionne moins bien avec l’âge et donc des risques de surdosage.

Voir le documentaire : la mort sur ordonnance

Durée de le vidéo 53’22. Anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères et autres tranquillisants sauvent des vies, mais de nombreux experts parlent aussi de «bombes à retardement» : ils seraient à l’origine de vagues de suicides, de troubles de comportement graves, d’homicides et certains seraient plus addictifs que les drogues dures. Aux Etats-Unis, les procès intentés par les victimes ont coûté des milliards de dollars aux industries pharmaceutiques. Pourtant, ces médicaments restent un best-seller planétaire et, en tant que premier consommateur mondial, la France représente un véritable tiroir-caisse. Ce film montre la dangerosité potentielle de ces molécules et analyse comment l’industrie pharmaceutique a verrouillé le marché, avec un cynisme effrayant. Diffusé sur France 5 le 06/01/2015.

sur la vidéo à 10’55 est évoqué les multiples molécules prescrites dont des anti-épileptiques utilisés comme anti-dépresseurs. Chez une personne âgée la combinaison de 2 anti-dépresseurs  avec des tranquilisants et un somnifère aggravent la confusion mentale

Publicités
Cet article a été publié dans Pistes de réflexion/articles de presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.