Allégorie de la caverne : une histoire de point de vue !

Jamais Platon ne m’a autant parlé ! Ca avait mal commencé pourtant:  ce texte auquel je n’avais rien compris en terminale m’avait valu un 2/20 lors de ma première interrogation de philo ! Il y a les expériences directes desquelles on peut parler et il y a toutes les informations que nous croyons sur parole parce qu’elles émanent d’une source plus ou moins fiable (journaux, organismes officiels, journal télévisé) mais nous n’avons pas vérifié personnellement ce que nous prenons pour argent comptant. Parfois il est impossible de vérifier. Il en va ainsi des articles que je republie sur ce site afin d’enrichir une réflexion sur la maladie d’Alzheimer. Je suis alors ephectique : « je suspends mon jugement faute d’élements pour conclure ». Pour ce qui concerne l’accompagnement de ma mère, par contre, je suis hors de la caverne en prise directe avec la réalité.  Certains sont encore dans la grotte, non confrontés au problème, ils ne connaissent que ce qu’en disent les journaux,  d’autres sont sur le même parvis que moi et partagent ma vision du paysage, d’autres encore se trouvent à l’entrée d’autres cavernes avec d’autres points de vue. A ne pas perdre de vue…

Et pour illustrer ces propos, l’allegorie de la caverne revue et corrigée façon québecquoise, mais oh combien vraie ! Si platon m’avait été conté comme cela sûr que j’aurais mieux compris mes cours de philo !

https://www.youtube.com/watch?v=YzMO5ONrNmg

Publicités
Cet article a été publié dans Pistes de réflexion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.