On leur a diagnostiqué à tort un Alzheimer, une sclérose en plaques ou une spondylartrite !

Ils sont en fait atteints de la maladie de Lyme chronique, transmise par les tiques. Source dossier du nouvel obs juillet 2016

Mon commentaire :  cessons de dire que c’est transmis par les tiques uniquement, mais parlons plutôt d’insectes piqueurs. Personnellement mon diagnostic pour Lyme a été retardé car je ne me souvenais pas avoir été piquée par une tique, mais par quantité de moustiques, araignées et puces de mon chat! On parle même de contamination placentaire. Ma mère a développé un Alzheimer, y-aurait-il un lien? 

D’après le thérapeute Pierre Arzant, la bactérie Borrelia burgdorferi se retrouve dans 100% des cas d’Alzheimer et Parkinson, mais aussi -dans une proportion semble t-il moindre- dans la sclérose en plaques (SEP), dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA), dans toutes les maladie psychiatriques y compris la schizophrénie, dans la fatigue chronique, la fibromyalgie, les dermatites, les maladies auto-immunes, les réactions inflammatoires oculaires.

Source: http://www.autisme-maladies-autoimmunes-et-infections-froides.com/maladies-chroniques-et-borr%C3%A9lioses-de-lyme/

Lire aussi les autres posts

Microbes et Alzheimer

Lyme Alzheimer même combat ?

Vers et dégats dans le cerveau

la maladie d’Alzhiemer peut-elle avoir une origine infectieuse ?

Publicités
Cet article a été publié dans Lyme, microbes, infections et Alzheimer, Pistes de réflexion/articles de presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.