Vivre 100 ans et plus ? Mais vieillir bien !

La durée de vie ne cesse de s’allonger, on vit de plus en plus vieux, mais dans quel état? Mes visites fréquentes en maison de retraite ne m’ont pas donné envie d’échouer en unité de vie protégée. Dans mes périodes les plus dépressives j’ai même envisagé de finir en Suisse le temps venu, mais est-ce qu’on regarde du bon côté ?

Sur le site de la fondation pour la recherche médicale  on peut lire des chiffres effrayants concernant la progression de la maladie d’Alzheimer dans le monde:

« Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), on estime aujourd’hui à 47,5 millions le nombre de personnes dans le monde atteintes de démences. La maladie d’Alzheimer est impliquée dans 60 à 70 % des cas. Le nombre de nouveaux cas de démences par an est d’environ 7,7 millions et l’OMS estime que le nombre total de personnes atteintes de démence devrait atteindre 75,6 millions en 2030 et à 135,5 millions en 2050.. Ainsi, le nombre de personnes atteintes de démences devrait presque doubler tous les 20 ans. » https://www.frm.org/alzheimer/ampleur-maladie.html

Sur le site http://www.maladiedalzheimer.com/statistiques-alzheimer.html on trouve des statistiques sur la maladie d’Alzheimer en France

  • La maladie d’Alzheimer touche une personne sur vingt parmi les plus de 65 ans (soit 5% des plus de 65 ans)
  • La maladie d’Alzheimer touche une personne sur six parmi les plus de 85 ans (soit 15% des plus de 85 ans)

C’est certes terrible, mais cela veut dire si on regarde la partie pleine du verre qu’il y a 85% des personnes âgées de plus de 85 ans qui ne développeront pas cette maladie.

Alors pourquoi ne pas regarder AUSSI du côté des vieillesses réussies.

Le premier exemple qui me vient en tête : mon père ! Il a fait du ski jusqu’à l’âge de 84 ans, il s’est occupé de ma mère jusque près de 92 ans, il avait toute sa tête jusqu’à l’AVC qui l’a emporté.

J’ai rencontré la voisine de mes parents au rayon chocolat de Monoprix, elle m’a appris le décès de sa tante qui vivait avec elle, à l’âge de 106 ans, l’esprit toujours alerte, paisiblement dans son lit.

Tout le monde se rappelle de Jeanne Calment,, doyenne de l’humanité qui a vécu jusqu’à l’âge de 122 ans. On sait moins qu’elle a enterré le notaire à qui elle a vendu son appartement en viager à l’âge de 90 ans.

Et avez vous entendu parler de Jeanne Liberman ? Ainsi commence son livre : »la vieillesse ça n’existe pas » : «  A soixante deux ans, âge où la plupart des gens songent à leur retraite, je pénétrai pour la première fois dans un club de judo. Trois ans plus tard, j’étais ceinture noire. Poursuivant avec enthousiasme mon entraînement dans les arts martiaux, j’obtenais à 72 ans une ceinture noire d’aïkido et je recevais celle de kung fu le jour de mes 80 ans. Aujourd’hui à 86 ans, je pratique encore tous ces sports. » Rafraîchissant ! Cela tient-il au prénom Jeanne ? en savoir plus

Carl Gustav Jung : médecin psychiatre suisse, fondateur de la psychologie analytique, toujours actif jusqu’à la fin de sa vie à 85 ans.

La vieillesse est comparable à l’ascension d’une montagne. Plus vous montez, plus vous êtes fatigué et hors d’haleine, mais combien votre vision s’est élargie !
Ingmar Bergman sur le site empilage de petites sagesses

Les plus âgés dans les tribus amérindiennes avaient une place particulière au sein de leur groupe, appelés les anciens, ils tenaient conseil et on les consultait toujours avant de prendre des décisions car il détenaient la sagesse.

un article qui nous questionne Age et représentation de la vieillesse

Je m’arrête là dans cette liste car sinon on pourrait certainement écrire plusieurs livres avec le chiffre négatif des statistiques concernant ces hommes et ces femmes dont on ne parle jamais.

Juste une question : et si vieillir c’était dans la tête ?

Publicités
Cet article, publié dans images de vieillesse positive, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.