Des auxilliaires de vie extérieures à la maison de retraite interviennent pour l’aide au repas. Présentes et efficaces, quelle est leur formation ? Interview avec l’organisme d’aide à la personne

Depuis le début j’ai mis en place des aides au repas extérieures, car les aides-soignantes de la maison de retraite n’y arrivaient pas, de plus, peu nombreuses, elles ne pouvaient pas consacrer plus de 10 minutes par personne, or ma mère a besoin d’une présence quasi continue. A partir de 2014, je suis passée par un organisme professionnel et je suis ravie de leur professionalisme, je me rends compte qu’elles ont une formation vraiment adaptée. Du coup j’ai évoqué cette question avec eux en leur faisant part de mes déboires lors de l’intervention d’une simple aide ménagère quand ma mère était encore à son domicile, alors qu’il aurait fallu d’emblée mettre en place une auxillaire de vie.  Quelle est donc la formation de ces « perles » qui aident ma mère à manger à la maison de retraite, lui font des massages ou acceptent de lui chanter des chansons ? La personne responsable des évalutations et du recrutement dans cet organisme a accepté de répondre à mes questions.

emoticon-montrant-le-signe-v

La sélection est faite à partir des diplômes (le diplôme auxiliaire de vie (DEAVS), le titre d’assistant de vie aux familles) ou de l’expérience professionnelle significative (3 ans). 

S’ensuit un entretien où l’on évalue si le caractère de la personne : est-elle affable, souriante? puis des questions sur différentes mises en situation par rapport à la demande de la famille. Pour recruter une intervenante pour ma mère, la formation distincte  « d’assistante de vie aux familles » est requise. Cette formation vient en sus de la formation d’auxiliaire de vie.

En règle générale, c’est la même personne qui assure l’évaluation avec la famille et le recrutement de l’intervenant ce qui permet de largement prendre en compte les attentes sur le plan humain des familles. L’adéquation intervenant / bénéficiaire est alors recherchée.

Dispensent-ils des formations spécifique à la prise en charge de la maladie d’Alzheimer pour les intervenantes ?

Chaque organisme est libre de mettre en place les formations qui lui semblent adéquates. Dans cet organisme, il existe une psychologue sur place qui fait ce type de formations.

 Quelle est la différence entre l’aide soignante et auxiliaire de vie ?

Elles ont une base commune puis les modules de formation divergent. L’aide soignante peut accéder à la formation auxiliaire de vie et inversement. L’organisme n’emploie pas d’aides soignantes qui exercent plutôt en maison de retraite.

S’il peut y avoir un certain turn over, l’organisme travaille avec certaines de ses intervenantes depuis longtemps.

Un dernier commentaire : maman est décédé le 24 septembre 2016. Feliz a tenu à être présent à l’enterrement ! J’en ai été très touchée.

  Feliz Services

Adresse : 14 Rue Ternaux, 75011 Paris
Téléphone : 0 805 40 16 83
site internet : en maintenance
Publicités
Cet article, publié dans aidants, Maison de retraite, stratégie de soins et d'accompagnement, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.