Résiste !

Ce qui m’aide à tenir :

Afficher l'image d'origine

L’amour et le soutien de mon compagnon et de mes amis

Pratiquer mes passions dès que j’ai quelques minutes, même un peu, ne jamais renoncer à ce qu’on aime faire.

Rire: écouter « rire et chansons » et mes sketches préférés.

Ecrire : tenir un journal m’a beaucoup aidée. Ecrire m’a permis de prendre de la distance avec les situations, de relativiser mes colères, écrire est thérapeutique, mais écrire peut aussi se révéler être à double tranchant quand la situation est trop dure, trop traumatisante: je repense au livre bouleversant de Jorge Semprun « l’écriture ou la vie ». Déporté à Buchenwald, écrire est un acte indispensable pour lui mais il ne peut le faire tant cela le replonge dans ce qu’il a vécu et n’y arrivera que bien des années plus tard après un long cheminement. Un livre magnifique.

Caresser le chat du voisin.

Regarder pousser les fleurs dans mon jardin

Est-ce que je vais oser le dire ? regarder Joséphine Ange Gardien, tant le fait que tout s’arrange avec un simple claquement de doigt me ravit!

Visiter des expositions

Regarder de belles photos et le regarder souvent

Rester positif : cultiver le bonheur, répertorier les bons moments de la journée dans un carnet et les relire souvent. Lire le livre de Florence Servan Schreiber 3 kifs par jour

Publicités
Cet article a été publié dans aidants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.