La puissance de l’arnica pour les bleus du corps et de l’âme !

La première frayeur passée suite à sa chute de lit, ma mère s’en tire avec une fracture sous orbitaire que l’on ne peut pas plâtrer, mais qui heureusement n’a pas touché la mobilité de l’oeil. Seul un gros hématome lui fait un étrange maquillage. Je lui ai donné tous les jours quelques gouttes d’arnica. L’hématome s’est résorbé beaucoup plus rapidement que ce que j’ai pu voir autour de moi. Photos à l’appui ci dessous : quelques jours après la chute l’hématome jaunissait déjà pour ne devenir qu’un vilain souvenir 15 jours après.

 chute 4 mai 2014 (6) chute 4 mai 2014 chute mardi 6 mai 2014 (1) chute jeudi 6 mai 2014                           4 mai 2014 jour de la chute                               5 mai 2014                          6 mai 2014
DSCN7517 DSCN7524   DSCN7530
6 mai 2014                                                       15 mai 2014                                                                18 mai 2014

 

Publicités
Cet article, publié dans Pistes de réflexion/articles de presse, stratégie de soins et d'accompagnement, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.