Alzheimer et cannabis : la piste se précise


Dans une nouvelle étude de l’Institut Salk en Californie, des chercheurs ont constaté que le tétrahydrocannabinol (THC), composé actif de la marijuana, semble enlever les accumulations toxiques de protéine bêta-amyloïde dans le cerveau les plaques cérébrales liées à la progression de la maladie d’Alzheimer. L’étude a été réalisée sur des neurones humains cultivées en laboratoire imitant les effets de la maladie d’Alzheimer.


 » Bien que d’autres études aient fourni la preuve que les cannabinoïdes pourraient agir comme neuroprotecteurs contre les symptômes de la maladie d’Alzheimer, nous croyons que notre étude est la première à démontrer que les cannabinoïdes affectent à la fois l’inflammation et l’accumulation bêta-amyloïde dans les cellules nerveuses,«  a déclaré David Schubert du Salk Institute dans un communiqué de presse.

source : the science exporer

Publicités
Cet article a été publié dans Pistes de réflexion, stratégie de soins et d'accompagnement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.