Des petits carrés deviennent enfin grands!

Il y a quelques années, du temps où ma mère tricotait encore, j’avais entrepris de lui faire réaliser des carrés à assembler pour en faire une couverture et en même temps de m’apprendre le tricot, un passe-temps où elle était experte. Le but de cette manoeuvre : donner la couverture à une association pour tisser du lien social et continuer d’avoir une activité.  Au fur et à mesure de l’avancement de la maladie, les petits carrés devenaient de plus en plus difficiles à réaliser, des noeuds se glissaient dans les rangs ou les dimensions devenaient étranges. J’ai fini par les empiler dans un coin jusqu’à ce que récemment une amie tricotant pour les tricoteuses solidaires se montre intéressée. Je lui ai donné les petits carrés et voilà le résultat.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ma mère est aujourd’hui en maison de retraite, elle ne tricote plus, mais je suis heureuse de présenter cette couverture en patchwork, qui des années après a enfin atteint son but. Grâce à l’habilité d’une de ces tricoteuses spécialiste en assembage de carrés dépareillés un bébé aura moins froid cet hiver! Le travail de ma mère, même malade, aura servi à quelque chose !

Trictotsolidaire

 

Publicités
Cet article a été publié dans stratégie de soins et d'accompagnement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.