Alzheimer et Aluminium : ma mère a-t-elle une intoxication à l’Aluminium ?

Beaucoup de choses ont déjà été écrites sur ce sujet.

La seule manière de savoir s’il existait un lien entre la maladie d’Alzheimer de ma mère et une intoxication aux métaux lourds et en particulier à l’Aluminium, ce fut de demander à un médecin ouvert à cette question de faire le  bilan sanguin correspondant. Nous étions en 2009 et je me suis retrouvée avec une prescription pour l’analyse des porphyrines urinaires dont je n’avais jamais entendu parler. Je passe sur les détails concernant le recueil de l’urine du matin, ma mère étant déjà dans une phase avancée, j’ai du user d’un certain nombres de subterfuges. L’analyse a montré « une porphyrinurie moyenne au profil globalement conservé ». Le médecin a conclu qu’il n’y avait pas d’intoxication à l’aluminium manifeste – mais il semble y avoir des intoxications non détectées par le test-  et lui a prescrit un examen complémentaire: l’ encéphaloscan, permettant de voir comment s’effectue la circulation cérébrale. Le cabinet où il m’avait envoyé était loin. Un peu épuisés avec mon père par notre quotidien, nous n’y avons pas emmené ma mère, mais nous lui avons donné le traitement qu’il nous a prescrit : un complexe d’anti-oxydants enrichi en chrome, des omega3 Q10 et bien sûr du gingko en plus du traitement classique (aricept, zocor, aspegic) sur 3 mois mais sans résultats notables.  Aujourd’hui je n’ai donc pas une réponse claire sur la question; mais je me souviens très bien que ma mère utilisait presque quotidiennement des barquettes en aluminium pour réchauffer les denrées. Précisons que mon père qui a mangé le contenu réchauffé dans ces barquettes n’a jamais développé aucun symptôme.

Afficher l'image d'origine

Quoi qu’il en soit, dans un documentaire diffusé sur Arte « Planet Alu » Christopher EXLEY, biologiste britannique explique dans l’extrait de cette émission (voir ci dessous (5’47) que le silicium protège contre la toxicité de l’aluminium. Boire une eau enrichie en silicium ( + de 30 mg/l) permet d’éliminer l’aluminium dans les urines de manière simple et efficace.

source : https://www.youtube.com/watch?v=pulWjGLHXvU

Mais comment peut-on boire de l’eau enrichie en silicium ? Les amateurs de bière, seront heureux d’apprendre que c’est une boisson riche en silice, mais elle est à consommer avec modération. Par contre il existe des eaux minérales riches en silice (vichy célestin, badoit ou évian.  Il faut boire le litre dans l’heure. Voir les sites ci dessous pour plus d’information

http://www.medisite.fr/alzheimer-et-nutrition-alzheimer-les-aliments-miracle.291721.35627.html?page=0%2C7

Liste des eaux minérales les plus riches en silicium : http://www.femmeactuelle.fr/sante/medecine-douce/silicium-sante-02806/%28page%29/2

Article portant sur étude réalisé par un professeur de l’université de Keel sur des patients alzheimer à qui il a fait boir une eau riche en silicium :  http://www.femmeactuelle.fr/sante/medecine-douce/silicium-sante-02806/%28page%29/3

Ou encore le silicium organique, généralités sur le site : Silicium et aluminium – Les bienfaits du silicium organique du Dr Loïc Le Ribault

et pour les modalités pratiques : http://www.bienfaitsdusilicium.com/faq/

Je pense avoir essayé de donner à ma mère du silicium organique, mais pas de manière continue ni aux doses indiquées. Il était assez difficile de la faire boire régulièrement et jamais 1l d’eau d’affilée. C’est sûrement mieux de le faire en prévention,

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé, Pistes de réflexion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.