Maman peint ! Une expérience d’art thérapie individuelle en maison de retraite

peinture maman 18-12-2014

Ma mère a été diagnostiquée de la maladie d’Alzheimer en 2004. Elle a vécu en maison de retraite entre 2011 et 2016. Elle ne parlait quasi plus et depuis sa crise d’épilepsie en juillet 2013, ne marchait plus non plus. La direction de la maison de retraite a eu la gentillesse de me laisser faire intervenir une art-thérapeute rien que pour elle.

J’ai rencontré Alessandra par le biais de l’association France Alzheimer. Elle est peintre, graphiste et calligraphe. J’ai su tout de suite que le courant passerait. Elle est intervenue entre mars 2014 et septembre 2016 à raison de 2h00, une fois par semaine.

Et le miracle s’est produit: ma mère peint ! elle a pris du plaisir à toucher les couleurs, à les répandre sur le papier. Son regard s’allumait quand elle voyait appararaître Alessandra dans l’encadrement de la porte.

Alessandra lui a proposé plusieurs techniques : la gouache, la pâte à sel, l’aquarelle. C’est cette dernière que ma mère a le plus apprécié.

Je suis d’autant plus étonnée qu’elle m’avait toujours raconté qu’elle n’avait aucun talent et s’excusait presque de me dessiner des poussins joufflus sur des pattes raides comme des piquets. Etonnée mais ravie.

Personne ne le croyait pourtant, les images et les vidéos sont là: même à une phase avancée de cette maladie, on peut encore peindre, exprimer sa créativité et prendre du plaisir !

Ma mère est partie le 24 septembre 2016 et s’il y a une chose que je ne regrette pas c’est cet accompagnement qui a mis un peu de couleur et de beauté dans ce qu’était devenue sa vie. J’espère que là où elle est maintenant elle continue à jouer avec l’arc en ciel !

Publicités
Cet article a été publié dans Art-thérapie, Maison de retraite. Ajoutez ce permalien à vos favoris.